Que se passe-t-il dans la tête d’un ado ?

L’adolescence constitue un moment important dans le développement psychique d’une personne. Cette période correspond au bouleversement lié à la puberté qui réactualise le complexe d’Œdipe infantile sous le mode de conflit avec les parents. L’adolescence constitue un temps de réaménagement de l’identité. C’est une période de transition et de maturation qui nécessite la mobilisation des capacités d’adaptation de l’adolescent et de son entourage. Les mouvements qui animent l’adolescent au cours de cette période sont plus ou moins simultanés et contradictoires, ce qui donne cet aspect parfois paradoxal et fluctuant du comportement de l’adolescent. L’adolescence est un temps où les trajectoires peuvent s’orienter vers des pathologies qui vont perdurer à l’âge adulte. Cette période de maturation aussi bien sur le plan physique que psychique est aussi une période de vulnérabilité. Les changements physiologiques liés à l’adolescence sont sources d’excitations qui entraînent de profondes émotions difficiles à contenir. L’adolescent est dans l’attente de trouver une satisfaction à ses besoins : c’est souvent un temps de souffrance. C’est aussi le temps de quitter l’insouciance de l’enfance, et celui des questions existentielles : une prise de conscience des réalités. L’adolescent va construire son identité et sa personnalité à travers le regard des autres. Il apprend à se structurer mais aussi à accepter l’autre et la pensée de l’autre. A l’adolescence a lieu une évolution importante dans le développement psychique : l’adolescent va devoir apprendre à se fixer des limites. Certains n’y parviennent pas, les repérer permet de les accompagner dans leur développement psychique. La prise de risque pour l’adolescent traduit une volonté d’être acteur de sa vie. Le passage à l’acte permet d’éviter de se confronter à l’émergence des émotions.

Le paradoxe de l’adolescence

Il existe deux mouvements dans le développement psychique de l’adolescent : L’adolescent veut se positionner et se distancier de ses parents mais en même temps il se sent délaissé, il oscille entre l’angoisse d’abandon et l’angoisse d’intrusion. L’adolescent se confronte au groupe de ses pairs ; à travers ses choix, il va affirmer son narcissisme, il va construire petit à petit son identité entre le « semblable rassurant » et « le différencié ».

La crise d’adolescence

Cette période est souvent vécu très difficilement par l’adolescent et ses parents, c’est ce que l’on appelle la crise d’adolescence. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période transitoire :
  • fixer des limites bien définies
  • relativiser : les interdits que vous fixez seront très probablement transgressés
  • écouter votre ado et ses arguments, tout en restant ferme (écouter ne veut pas dire céder)
  • accepter de ne pas être parfait, on fait comme on peut, on peut se tromper
  • montrer lui votre attention, votre amour et votre soutien
  • rester cohérent pour que votre ado ne perde pas ses repères